« WeWork, le phénomène de l’immobilier de bureau, affole les investisseurs »

« WeWork, le phénomène de l’immobilier de bureau, affole les investisseurs » En dix ans, la start-up est devenue le premier loueur de bureaux à New York et s’est implantée dans 20 pays. Valorisée 45 milliards de dollars, elle reste un pari risqué pour les investisseurs, explique Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ». Source: le monde – […]

Lire la suite